Soutenez la mission de l’Église catholique
dans le Rhône et le Roannais
Accueil > Projets et chantiers du diocèse > Maison paroissiale de Villefranche

Maison paroissiale de Villefranche

Objectif : 50 000 €

0.4%

3 contributeurs / 262 jours restants

Un lieu ouvert pour rencontrer, partager, célébrer !

Le projet

« Pour une Église fraternelle et missionnaire »

Témoigner de la présence active et aimante de l’Eglise : c’est en ce sens qu’a été pensé le chantier de la Maison Sainte-Anne à Villefranche-sur-Saône.

Cette Maison, nous la voulons accueillante, au cœur de la vie des Hommes et des Femmes de notre temps. Nous la souhaitons missionnaire, intégrée dans un quartier en plein renouveau. L’idée est qu’elle soit également fonctionnelle pour qu’elle puisse accueillir des célébrations, des rencontres, des temps de formations…Cette Maison est aussi un lieu de « famille » : un point de repère

Les travaux

Faire sortir de terre 1050 m2 dédiés aux rencontres et au partage.

La Maison Sainte-Anne a été pensée et conçue pour pouvoir accueillir tous ceux qui le souhaitent, afin de créer un lieu de partage et d’échanges.

Son implantation, au cœur de l’éco-quartier populaire Montplaisir, pour un véritable élan missionnaire, est le résultat d’une réflexion urbaine et économique. Pour concrétiser ce projet, nous avons besoin de 50 000€ qui permettra d’aider à financer :

1050m2 de bâtiment, 1 chapelle, 1 salle dédiée aux jeunes, 1 salle polyvalente, 7 salles de réunion, 1 nursery.

En savoir plus en téléchargeant la plaquette de présentation

Pourquoi accompagner ce projet ?

  • Participer au témoignage de la présence active et aimante de l’Eglise 
  • Créer un lieu de rencontre pour tous dans un quartier qui en a besoin, notamment pour les jeunes.
  • Favoriser les rencontres au sein d’un quartier populaire.

Nous contacter

Vous avez des questions concernant les projets et chantiers du diocèse ? N’hésitez pas à nous écrire :

23 mai 2019

Début des travaux

Voici quatre ans que nous attendions ce moment, après de longues négociations pour la donation des terrains, le concours des architectes, les estimations prévisionnelles du coût de réalisation, l'étude technique de ce projet, la modification du système de chauffage et la consultation des entreprises.

Enfin une pelle mécanique et des camions envahissent ce beau terrain et commencent les gros terrassements. Nous, membres de la commission locale présidée par le Père Jorge Jimenez, curé de la paroisse, c'est avec beaucoup d'émotions que nous voyons nos efforts aboutir, même si les aléas de l'élévation des bâtiments restent à venir.

Le 15 avril 2015, le Père Jorge Jimenez réunissait, pour la première fois, une équipe de dix paroissiens pour mettre en œuvre le projet demandé par le Cardinal Barbarin. Equipe restée soudée par les joies, les laborieuses modifications techniques et économiques et les délais qui n'en finissaient pas de s'accumuler. Mais le projet est resté presque intact, pour 1.070 mètres de locaux paroissiaux et un logement destiné à accueillir une petite communauté de religieuses.

Rapidement, en quelques mois, ce projet prenait forme en se basant sur le travail très important, antérieur de deux ans, de Mme Michèle Chevalet, responsable de la pastorale des enfants, et de M. Yves Tricou, diacre. Tous ensemble, au cours des réunions, nous avons défini les dimensions et les utilisations des divers locaux.

Ce travail de préparation a été intégré avec beaucoup de minutie par l'atelier Thierry Roche, architectes, et le bureau d'études Scoping. Avec un grand plaisir, les plans présentés correspondaient parfaitement à nos demandes, alliant simplicité, économie et esthétique. Nous pouvons dire que le projet initial soigneusement réfléchi n'a pas évolué, les plans ne subissant que des variantes mineures, ce qui est rarement le cas de beaucoup d'opérations.

Après la phase de préparation et l'obtention du permis de construire, M. Laurent Dory est intervenu à la demande de l'Association Diocésaine en qualité de coordonnateur général de l'opération, pour aider M. Denis Forissier, conducteur de l'opération.

L'opération de désamiantage et les démolitions des bâtiments existants sont intervenues en juin et juillet 2018.

Nous ne pouvons que remercier L’Association Diocésaine de Lyon, le Père Yves Baumgarten, Vicaire général modérateur, M. Amaury Dewavrin et Mme Véronique Bouscayrol, économes, M. Pierre Beaugrand du CID et de L’association diocésaine de Lyon, Mme Véronique Sumeire, Référente juridique du diocèse, pour leur compréhension et leurs aides.

Ce beau projet est attendu avec beaucoup d'impatience par les cinquante associations paroissiales, permettra de développer une nouvelle pastorale au service de tous. Le Père Jorge Jimenez, curé de la paroisse, veut en faire une "maison ouverte à tous".  

Denis Forissier
Conducteur de l'opération

©Denis Forissier
©Denis Forissier
©Denis Forissier
©Denis Forissier